Les murmures dans la montagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  ::  :: Chaine de montagnes
MessageSujet: Les murmures dans la montagne Mer 6 Sep - 11:44
La neige tombe rapidement sur la montagne des murmures du géant. Un vent glacial s’engouffre dans la roche et les cavités. Le son qui en ressort est à la fois pesant, sourd et discret, tel les soupirs d’un colosse. Dur Girn marche à grandes enjambées dans la neige poudreuse et se hâte. Les traces de lutte qu’il a repérées en chemin l’ont amené dans cette montagne un jour de tempête. Il se dit qu’il devrait se dépêcher pour pas que sa piste ne se refroidisse. Quelques heures plus tôt, il repéra des taches de sang et un fragment de manteau en cuir usé jusqu’à la couture. Il avait auparavant détecté des pièges à ours et à loup qu’il se fit un plaisir de désarmer. Le bout du vêtement de cuir semble appartenir à un braconnier peu respectueux des animaux et de la plupart des êtres vivants. Leurs pièges sont de véritables boîtes à souffrance sadiques qui vident lentement les animaux de leur sang et qui se resserrent au moindre mouvement.

Cette fois-ci, pas de doute : les traces dans la neiges sont celles d’un loup, un très gros loup… peut-être même un loup bleu des montagnes, comme celui qui a sauvé Dur lorsqu’il était jeune. Ces braconniers doivent le traquer depuis quelques jours et, au vu de la dangerosité de la bête, ils doivent être nombreux et armés jusqu’à la barbe. Sur un des pièges, Dur crut reconnaître un symbole qu’il avait déjà vu, une lettre « X » traversée par une flèche. Généralement, les braconniers ne laissent pas de trace pour ne pas se faire prendre. Apparemment, ce groupe n’a peur de rien et agit en toute impunité. Dur rage un bon coup en espérant que le loup bleu ne se fera pas prendre : Moigrtm ! (insulte voulant dire “sans barbe“) Dit-il en serrant les poings.

Reprenant sa respiration et laissant échapper un nuage de buée, le regard de Dur est attiré par une trace nouvelle d’un animal inconnu, aux proportions peu communes. Penché sur ce nouvel indice, il réfléchit. On dirait des pattes d’ours, mais l’agencement des traces ne correspond pas à la démarche d’un ours, mais plutôt à celle d’un félin…
Le temps de réaliser que les traces sont toute fraiches, Dur sent comme une présence derrière lui, quelque chose d’imposant, avec des crocs, et qui commence à émettre un rugissement pas très amical… Délicatement, Dur se redresse tout en se retournant et en levant ses mains au niveau de la taille pour montrer qu'il est désarmé.

Une créature au pelage blanc et aux yeux perçants s’avance d’un pas lent et maîtrisé vers lui. Deux crocs gigantesques dépassent de la gueule de l’animal. C’est un félin des neiges, un Smilodon.  Tandis que l’animal continue d’avancer, dur prononce les quelques mots en elfique dont il se souvient pour tenter d’apaiser la bête :

- Sîdh, fae, Le fils du loup montre du respect à vos semblables, je viens en paix. Dit-il en baissant les paumes de ses mains vers le sol.

Rien à faire ! Dur savait dès le début que de toute manière, il n’aurait pas pu s’échapper. La meilleure solution, c’est de ne pas bouger et de ne pas tourner le dos à l’animal. Le félin continue d’avancer et se retrouve nez-à-museau avec le nain. Il n’y a plus rien à faire. Un mouvement, et la bête le dévorera. Le temps s’est arrêté dans la montagne des murmures…
avatar

Feuille de personnage
Points d'XP:
PV:
Compétences / Sortilèges:
Les prêtres
Les prêtres
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/10/2016
Messages : 7
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les murmures dans la montagne Jeu 7 Sep - 22:15
Depuis quelque temps écumé Nen était devenu une routine, toutes les choses  étaient devenue trop faciles à trouver. Il n'y avait plus aucun challenge et le regard des humains sur elle, n'avait guère évoluer, malgré toutes les créatures étranges rencontrer dans le coin. Pour éviter tous conflits, Lalis avait pris l'habitude d'emmener Bataille en ville pour chercher des missions, même s'ils ne passaient pas inaperçu. Au moins, les personnes peut scrupuleux leurs fichaient la paix. Aujourd'hui le but était le changement. Devant l'affichage de mission près du port. Bataille s'impatientait devant la méfiance des passants. Il fallait une mission loin, très loin d'ici, pourquoi pas une avec un peu de neige même. Le choix se porta sur une mission qui consistait à récupérer un groupe de Braconniers, peut scrupuleux, qui doivent un paquet d'argent à un haut marchand du port de Nen. LaLis s'adressa à son smilodon.

"Bon et bien il paraît qu'ils auraient été vu dans les montagnes de Kemmen, je pense que ça doit être assez loin pour nous, au moins toi tu n'auras point froid là-bas, à moins que tu ne te sois ramollie avec la chaleur de Nen."

La destination était choisie, l'avantage quand on est vagabond, c'est que rien ne nous retient, aucune attache. Le ton était donné, les deux acolytes partir en direction de Kemmen, à pied bien sur!
Le voyage dura plusieurs mois, il fallait traverser le désert de Nar, la région verdoyante de Villya pour arriver à destination de Kemmen. Le désavantage de cette région c'était de ne pas avoir de grosses villes et qu'il fallait se déplacer de petits villages en village pour espérer avoir une réponse. Tout ce que Lalis détestait, devoir avoir des contacts avec d'autres personnes!

La piste l'envoya dans les montagnes du murmure du géant, l'avancée était difficile beaucoup de neige, des montés escarpés, notre druidesse regrettait de ne pas être plus forte pour avoir la transformation en animal, encore plus de jalousie se pointait quand elle regardait Bataille évoluer si facilement dans ce beau merdier. Qui a dit qu'il fallait du changement?

Dans les montagnes LaLis avait trouvé plusieurs pièges au blason des braconniers. Ce n'était pas courant de laisser des traces, mais ces braconniers là vagabondait de ville en ville pour ce faire oublier, du coup leurs égos c'étaient multiplier, ils étaient devenu négligents, donc plus facilement trouvable.

Bataille sentis quelque chose et ne put s'empêcher d'accélérer le pas tous en laissant derrière lui, la pauvre druide en galère dans les montagnes, c'était plus difficile de faire corps avec la nature tous en ce gelant les fesses. Le lien très fort qui unissais le smilodon au druide permettait d'être séparer sur une certaine distance tous en étant connecté, mais la bête qui avait foncé tête baisser telle une tête de mule fût troublé et le lien fût couper.

Bataille avait reniflé une odeur de bouc... Il tomba sur un curieux personnage, assez dodu soit dit en passant, mais assez petit. Ne reculant devant rien, il s'avança d'un pas lent et décider mais en restant sur ses gardes, cet être lui paraissait assez insignifiant, il n'en avait encore jamais croisé, même si sa tête ressemblait à celle des hommes des grandes villes de Nen. Cette chose essaya de s'adresser à lui dans une langue qu'il ne connaissait pas, mais sa position indiquait qu'il était sur le point de se soumettre. Le smilodon pris un air imposant et alla jusqu'au visage de sa proie, c'était bien lui qui sentait le bouc, mais de lui n'émanais aucun mal. Pour paraître menaçant il laissa échapper un grognement qui venait du fond de sa gorge, comme si ses babines le démangeais.

LaLis qui avait paniqué au vu du  lien qui venait de se couper accélérer le pas, trébuchât, s'écorcha  main, genoux et bras, mais finit par arriver devant cette scène plutôt étrange, un combat de testostérone. Son smilodon nez à nez avec un petit homme. La scène aurait presque été comics si Lalis n'était pas en chasse, mais bon même si la personne en face n'avait pas l'air trop menaçante on ne sait jamais sur qui sont tombés.La druidesse lâcha à sa bête.

"Voyons tu ne va quand même pas le manger vu comment il sent d'ici tu va empester pendant une semaine."

Un nain c'était toujours mieux qu'un humain, alors bon autant rester courtois du mieux que l'ont peut. Elle savait que les braconniers n'étaient point des nains, mais humain, peut-être aurait-il vu un quelconque indice.
avatar

Feuille de personnage
Points d'XP:
PV:
Compétences / Sortilèges:
Les druides
Les druides
Voir le profil de l'utilisateur http://canintyale.creerforum.com
Date d'inscription : 07/05/2015
Messages : 31
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les murmures dans la montagne Ven 8 Sep - 11:15
Au son de la voix de l’inconnu, Dur tourna la tête en direction de l’étrange personne qui se tenait à une dizaine de pas de lui. Il souffla un bon coup en se disant qu’il l'avait échappé belle, puis s’adressa à l’inconnu :

"- Ce gros chat vous appartient? Vous savez, nous les nains, nous ne sommes pas très savoureux, nous avons des gros os et nous mangeons du gras, de la bière et de la poudre de pierre à longueur de journée. Ça ne serait pas bon pour votre bel animal. Et faites bien attention à lui, des braconniers ont posé des pièges dans le secteur. J’en ai détruit quelques-uns à coup de marteau, J’étais justement en train de suivre leur trace, je pense qu’ils se dirigent vers le col de la montagne. Il me semble qu’il y a un abri pas très loin, avec cette tempête, ils doivent tenter de trouver un refuge."

Il marqua un temps de silence, puis regarda plus en détail cet être cornu à grandes oreilles qui se tenait devant lui. Puis il reprit :

- "Vous avez l’air blessé, je peux vous soigner vos écorchures si vous me le permettez. Au fait je me prénome Dur Girn, prêtre de Barakor, à votre service Monsi...euh Mada... euh... soyez la bienvenue chère créature dém....euh humanoïde. J’adore vos c... euh votre collier, de très belle fabrication."

Voyant que l’individu ne répondait pas, il commença à la questionner :

- "Et vous, comment vous nommez-vous? Ca fait longtemps que vous arpentez les montagnes? Vous n’avez pas l’air du coin..."
avatar

Feuille de personnage
Points d'XP:
PV:
Compétences / Sortilèges:
Les prêtres
Les prêtres
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/10/2016
Messages : 7
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les murmures dans la montagne Ven 8 Sep - 22:30
L'inconnu s'adressa à Lalis, décidément la réputation des nains n'était plus à faire c'était bel et bien de gros rustres. On voyait bien qu'il parlait à tort et à travers face à Bataille.

"Cet animal n'est à personne, il m'accompagne c'est tout, il ne m'appartient nullement il est  donc  libre de ses choix."

C'est bien typique des hommes ce côter à moi, à toi, hyper matérialiste... Mais son attention fut attirée lorsqu'il parla de piège.

"Dites-moi ces pièges avaient-ils un blason ou une marque significative? Vous connaissez bien cette montagne?"

L'aubaine était trop grande pour le laissé filer. Ce nain puant avait peut-être plus de valeurs que prévu, vu comment il panique face à Bataille c'était le moment de soutirer des informations. Mais son coter blesser prit le dessus.

Le smilodon se rapprocha au niveau du nain en grondant.

"Je vois que les nains ont parfois des troubles de la vue, et leur langue pas dans la poche, aurait tu insinué que je serai une créature démoniaque? Mon apparence te dérangerait-t-elle? Comme quoi tous ce qui possède un visage très HUMAIN(voix plus forte), a visiblement le même caractère."

Ses yeux commencèrent à changer  ils passèrent du bleu au vert profond. Pour se calmer la druide tapotait sa pierre nerveusement pour essayer de canaliser sa colère. Il suffirait d'un mot pour que ce nain finisse en charpie sous les griffes de Bataille.

"Je ne laisse pas n'importe qui ni me toucher ni me soigner, les blessures fond partie des choses de la vie, temps qu'on a mal, la douleur nous prouve que nous sommes vivants."

LaLis ce radoucie un peu... juste un peu.

"Non je ne suis pas d'ici, mais quand bien même vous allez nous aider à nous diriger dans cette montagne. Lui c'est Bataille"(Le smilodon gronda de plus fort). Fort aimable comme vous pouvez le voir et moi mon nom n'a aucune espèce d'importance."
avatar

Feuille de personnage
Points d'XP:
PV:
Compétences / Sortilèges:
Les druides
Les druides
Voir le profil de l'utilisateur http://canintyale.creerforum.com
Date d'inscription : 07/05/2015
Messages : 31
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les murmures dans la montagne Sam 9 Sep - 10:45
Dur sourit intérieurement mais ne pouvait le montrer de peur que l’étrangère se vexe encore plus. Ce caractère, ce complexe face aux autres et cette manière de cracher sa haine… quelle insolence ! Il se demanda même si elle serait capable de mordre !

Il leva les yeux vers elle et lui répondit :

"- Vous savez, si vous laissez vos blessures à l’air libre, elles risquent de s’infecter... Puis je n’ai pas besoin de vous toucher pour vous soigner. Mais comme bon vous semble, vous êtes libres de vos choix. Et comme vous, votre animal est libre de ses choix, il est libre de partir, alors vous oseriez lui donner des ordres ? Moi aussi j’ai été libre de choisir autrefois, j’aurai pu le laisser mourir cet enfant, après tout, il avait un regard ténébreux, des oreilles de chauve-souris, la peau noire et des crocs qui dépassaient de sa bouche ! Qui voudrait adopter un enfant orc des contrées de Nen ? En tant que BON nain, j’aurai dû le laisser mourir et le laisser en proie aux mor…."

Dur se ressaisit, les souvenirs de la bataille contre les légions de sang refaisaient surface trop brusquement, il se calma et continua :

"- Cet enfant, c’est mon fils, et jusqu’à l’âge de ses 5 ans, il avait à peu près le même caractère que vous. Je me moque de l’apparence des autres, ce qui m’importe, c’est leurs intentions."

Il marqua un temps de silence et reprit :

"- Nous avons des intentions communes, retrouver ces braconniers. Leurs pièges portent une marque singulière, un X traversé d’une flèche. Bien, nous avons assez perdu de temps en bavardage, nous devrions suivre la route avant que leur piste ne se refroidisse. Je ne les laisserai pas toucher à ce loup bleu des montagnes ! Donc pas le temps pour les états d’âmes, si vous avez encore quelque chose à me reprocher, nous en discuterons après avoir retrouvé ces braconniers, en route !"

Dur tourna le dos à ses nouvelles connaissances pour emprunter la route qui mène au col de la montagne. La couche de neige étant épaisse, il sorti son marteau en guise d’appui et commença à gravir la montée menant au col.

En chemin il ajouta :

"- Et faites-moi signe quand vous voudrez bien vous faire soigner !"
avatar

Feuille de personnage
Points d'XP:
PV:
Compétences / Sortilèges:
Les prêtres
Les prêtres
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/10/2016
Messages : 7
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les murmures dans la montagne
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les murmures dans la montagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» L'appel de la Rose Noire
» Dans une montagne enneigée..
» Jour 3 : Dans la montagne, et sous la montagne
» Murmures dans la nuit [Ft Hécate]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Can'Intyalë ::  ::  :: Chaine de montagnes-
Sauter vers: