Les Demi-Orques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: L'univers :: Races
MessageSujet: Les Demi-Orques Jeu 6 Avr - 13:49





Les traits raciaux

Les demi-orques vivent généralement en marge de la société. Ces individus d’apparence bestiale et traditionnellement craints par les autres races tendent à être entêtés et à chercher sans cesse à prouver leur valeur. La majorité des demi-orques recherchent avant tout le respect, que celui-ci soit donné librement ou arraché par la force.

- Taille moyenne et vitesse normale.
- Vision dans le noir. Les demi-orques peuvent voir dans le noir jusqu’à une distance de 18 mètres.

- Sang orque. Les demi-orques comptent à la fois comme humains et comme orques pour les effets magiques liés à la race.

- Langues supplémentaires. Les demi-orques connaissent automatiquement le commun et l’orque.

Les demi-orques sont des monstres dont l’existence tragique est une conséquence d’actes pervers ou violents – ou, du moins, c’est ce que les autres races pensent d’eux. Il est vrai que les demi-orques ne sont que rarement le produit d’unions basées sur l’amour. C’est sans doute pour cela qu’ils sont forcés de grandir et de s’endurcir rapidement en combattant sans cesse pour se défendre ou pour se faire un nom. Malgré la crainte, la méfiance et les insultes qu’ils inspirent, les demi-orques parviennent toujours à surprendre leurs détracteurs en accomplissant de grands exploits ou en faisant preuve d’une sagesse insoupçonnée. Parfois, cependant, ils se contentent de la solution la plus simple : frapper.

Considérés comme des bâtards par les humains et des mauviettes par les orques, les demi-orques découvrent dès leur naissance des sentiments tels que l’amertume ou le brûlant désir de résister et de surmonter les obstacles. La taille et la force physique des demi-orques en font des créatures puissantes, une puissance qui, selon les individus, peut être mise au service du bien ou du mal...

Description physique
Quel que soit leur sexe, les demi-orques mesurent entre un mètre quatre-vingts et deux mètres dix, possèdent une musculature puissante et arborent une peau verdâtre ou grisâtre. Leurs canines sont généralement si longues qu’elles sortent de leur bouche et ressemblent à des défenses animales. Cette particularité physique, combinée avec d’épais sourcils et des oreilles légèrement pointues, leur donne l’apparence bestiale pour laquelle leur race est réputée. Les demi-orques sont impressionnants mais bien peu de gens les qualifient de beaux.

Société
La discrimination pratiquée par une partie de la société à l’égard des demi-elfes s’explique par la jalousie et l’attirance qu’ils suscitent. Mais les demi-orques, eux, n’ont conservé que les pires côtés des deux mondes dont ils sont issus : d’une part, ils sont physiquement plus faibles que les orques et, d’autre part, les très nombreux humains qui ne font pas de distinction entre les orques et les sang-mêlé les craignent ou les attaquent à vue.
Certains espèrent montrer qu’ils ne ressemblent pas à leurs cousins sauvages, les orques, et s’efforcent de développer les meilleurs côtés de leur personnalité, alors que d’autres laissent libre cours à leur héritage monstrueux et à leur férocité lors des combats.
Cependant, même si les sociétés civilisées n’accueillent pas les demi-orques à bras ouverts, on y apprécie leurs capacités martiales. Certains chefs orques ont même engendré des demi-orques intentionnellement, car la faiblesse physique des sang-mêlé est généralement compensée par un esprit plus rusé et plus agressif, ce qui en fait des dirigeants-nés et de bons conseillers en stratégie.


Relations
Après avoir connu la persécution tout au long de leur vie, les demi-orques se montrent généralement méfiants et colériques. Ceux qui parviennent à voir au-delà de cette carapace sauvage découvrent parfois un être doté d’une grande empathie. Ce sont les elfes et les nains qui se montrent les plus méfiants à l’égard des demi-orques, parce qu’ils décèlent en eux une trop grande ressemblance avec leurs ennemis raciaux, mais les autres races ne sont pas beaucoup plus avenantes à leur égard. Les sociétés humaines qui ne connaissent pas la menace des orques sont celles qui acceptent le mieux les demi-orques, qui y trouvent une place comme mercenaires ou hommes de main.

Alignement et religion
Réduits à côtoyer des orques sauvages ou à vivre en parias à l’écart des terres civilisées, la plupart des demi-orques sont amers, violents et repliés sur eux-mêmes. Beaucoup deviennent Mauvais, même s’ils ne le sont pas par nature : la plupart des demi-orques sont plutôt d’alignement Chaotique Neutre car l’expérience leur a appris que seules les choses dont ils pouvaient tirer avantage valaient la peine d’être accomplies. Lorsqu’ils prennent la peine de vénérer les dieux, ils se tournent généralement vers ceux qui promeuvent la guerre ou la puissance individuelle.

Aventuriers
De nombreux demi-orques, fermement indépendants, partent à l’aventure parce qu’ils n’ont pas le choix, pour échapper à un passé douloureux ou pour améliorer leur condition de vie à la force de leur bras. D’autres, plus optimistes ou avides d’acceptation, deviennent des croisés dans le but de prouver leur valeur au monde entier.


Crédits
Ce texte est tiré du jeu Pathfinder-RPG, création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing, Black book editions et Pathfinder-fr.
Ce forum se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.
avatar
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/05/2015
Messages : 59
Revenir en haut Aller en bas
Les Demi-Orques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mes Orques(Spaz)
» Personnages
» présentation de demi lovato
» Listes et demandes de métiers Orques & Gobelins
» X CANICHE MALE 1 AN ET DEMI RISQUE EUTHA BETHUNE (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Can'Intyalë ::  :: L'univers :: Races-
Sauter vers: